Château du Clos de Vougeot, sur la Route des grands Crus

Sur la grande route des vins de Bourgogne

Chaque région vinicole est dotée de sa propre route des vins. Route des vins du jura, route des vins du Bordelais, route des vins languedociens… Aujourd’hui, je vous propose de partir à la découverte de la grande route des vins de Bourgogne. Des itinéraires aux mille saveurs ponctués de trésors du patrimoine local, rêve de tout amateur d’œno-tourisme.

Cinq itinéraires pour plus de découverte

On parle habituellement de « la grande route des vins de Bourgogne », mais ce ne sont en fait pas moins de cinq itinéraires qui vous sont proposés par la région pour vous faire découvrir tous les trésors œnologiques et touristiques qui font la richesse du patrimoine local.

De Tonnerre à Romanèche-Thorins, aventurez vous dans les vignobles bourguignons pour y déguster les blancs fruités et les rouges corsés de la région, en faisant quelques haltes pour une visite de cave en Bourgogne et une découverte des incontournables du tourisme local.

Les vignobles de l’Yonne et la route du Crémant

A seulement 1h30 de Paris, entrez dans les terres bourguignonnes en débutant votre épopée par la route des vignobles de l’Yonne. De Tonnerre à Coulanges-la-Vineuse, en passant par la charmante vallée du Serein, découvrez-y les régions viticoles de Chablis et du Grand Auxerrois, avec pour cépages principaux le prestigieux Chablis, l’Irancy, le Saint-Bris et le Tonnerre.

Continuez votre aventure sur la célèbre route du Crémant, au coeur du pays châtillonnais, où le Crémant règne depuis des siècles. Profitez-en pour admirer le patrimoine local : églises, abbayes et châteaux ne manquent pas. Si vous avez le temps, ne manquez pas non plus le fabuleux trésor de Vix à châtillon-sur-Seine.

La route des Grands Crus

Elite du milieu œnologique, la route des Grands Crus – aussi appelée les Champs Elysées de Bourgogne -, à la sortie de Dijon, vous initiera aux vins les plus prestigieux de la région. Tout au long de la côte de Nuits, vous découvrirez de grands cépages tels que le Chambertin et le Clos de Vougeot.

Vous entrerez ensuite sur la Côte de Beaune, terre des cépages Meursault, Aloxe-Corton ou encore Chassagne-Montrachet. Si vous aimez le vélo, profitez de la proximité de la véloroute pour aller de Beaune à Santenay. L’itinéraire traverse les vignes bourguignonnes pour offrir de magnifiques paysages.

Les routes des grands vins et des vins Mâconnais-Beaujolais

Continuez votre périple sur la côte chalonnaise où les rouges charnus et fruités comme le Rully et le Mercurey n’ont pour concurrence que la finesse des blancs locaux, tels que le Givry et le Montagny. Une petite halte culturelle au musée Nicéphore Niepce – inventeur de la photographie – et une étape à la maison des vins de la côte chalonnaise à Chalon-sur-Saône s’imposent avant de poursuivre votre aventure.

Terminez finalement par la route des vins Mâconnais-Beaujolais où vous pourrez déguster une riche palette de vins, comme ceux de Mâcon et Viré-Clessé, ainsi que les grands vins blancs de Pouilly-Fuissé et Saint-Véran. Cerise sur le gâteau, vous pourrez visiter, un rien à l’ouest, la célèbre Abbaye de Cluny. Bonne visite !

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *