Une pierre d'Alun brute

La pierre d’Alun, un secret naturel contre la transpiration

Lors des fortes chaleurs estivales, et à moins rester cloîtré dans un lieu pourvu de climatisation, il est difficile de passer une journée entière sans la terminer avec des grosses marques de transpiration sous les aisselles. Pour ceux qui souhaiteraient contourner ce fléau sans toutefois se couvrir de déodorants chimiques, il existe une solution efficace et 100 % naturelle : la pierre d’Alun. Zoom sur cette pierre aux multiples vertus.

La pierre d’Alun et ses multiples vertus

Très présente en Syrie et au Maroc, la pierre d’Alun est un sel minéral 100 % découvert pour la première fois au IVe siècle avant Jésus-Christ. Si elle a traversé l’histoire avec tant de succès, c’est grâce à ses nombreuses vertus. Sa propriété principale est son hémostaticité, c’est-à-dire qu’elle favorise la coagulation des protéines et aide à stopper les petits saignements ou irritations. Elle est par exemple couramment utilisée en guise d’après-rasage pour soigner les micro-coupures.

D’autre part, la pierre d’Alun présente des caractéristiques dites astringeantes, c’est-à-dire qu’elle régule la sudation – le processus de transpiration – sans pour autant boucher les pores de la peau. Couplé à sa capacité bactéricide – elle combat les bactéries responsables des mauvaises odeurs – elle représente un anti-transpirant et anti-odeurs très efficace. On la trouve sur les rayons de la plupart des magasins cosmétiques bio, comme la pierre d’Alun Alepia.

Elle est également utilisée dans quelques cas dans l’alimentation, par les boulangers pour remplacer le bitartrate de potassium dans la levure et au Maghreb pour les pâtisseries à base de sucre, mais elle a parfois fait l’objet de polémiques quant à son innocuité et sa consommation n’est pas prouvée sans danger.

La pierre d’Alun sous toutes ses formes

D’origine 100 % naturelle, la pierre d’Alun a longuement été étudiée et peut dorénavant être synthétisée par processus chimique. Et parce que chacun possède ses propres habitudes, on peut également la trouver sous différentes formes. Etant donné son utilisation principale en guise de déodorant, la pierre d’Alun est souvent moulé à l’image des anti-transpirants en tube, mais elle peut aussi être trouvée sous forme de pierre brute ou taillée.

Pour son utilisation après-rasage, on la trouve plus couramment sous forme de poudre que l’on peut mélanger à de l’eau ou encore en spray. Dans tous les cas, la pierre d’Alun doit être hydratée afin de produire ses bénéfices. En pierre, il suffit de la passer sous l’eau avant de l’appliquer sur la peau et être enfin débarrassé des mauvaises odeurs liées à la transpiration. contrairment aux déodorants classiques qui sont soupçonnés d’être à risque cancéreux, la pierre d’alun est sans parfum, ni alcool ou colorant, et donc la seule méthode 100 % naturelle capable de combattre la transpiration.

Laisser un commentaire

Votre adresse de messagerie ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *